Birmanie: Guterres demande la libération des 2 journalistes de Reuters

Par
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé jeudi le gouvernement birman à amnistier et à remettre en liberté dès que possible les deux journalistes de Reuters condamnés et emprisonnés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé jeudi le gouvernement birman à amnistier et à remettre en liberté dès que possible les deux journalistes de Reuters condamnés et emprisonnés.