Syrie: Les Kurdes veulent transférer des djihadistes étrangers qu'ils détiennent

Par
Les Kurdes qui tiennent le nord-est de la Syrie ne pourront pas détenir indéfiniment les combattants étrangers de l'Etat islamique qu'ils ont faits prisonniers, ont-ils averti jeudi, invitant leurs pays d'origines à prendre le relais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KAMICHLI, Syrie (Reuters) - Les Kurdes qui tiennent le nord-est de la Syrie ne pourront pas détenir indéfiniment les combattants étrangers de l'Etat islamique qu'ils ont faits prisonniers, ont-ils averti jeudi, invitant leurs pays d'origines à prendre le relais.