Des blindés français équipent les forces égyptiennes accusées d’exactions dans le Sinaï

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une salle guerre qui dure depuis maintenant huit ans, sans résultat. Depuis 2011, l’armée égyptienne affronte, dans la région du Nord-Sinaï, une sanglante guérilla djihadiste liée à l’organisation État islamique qui multiplie les attentats et les attaques contre les force de sécurité, sans oublier l’assassinat de trois religieux sud-coréens en 2014.