Armes chimiques: Moscou échoue à bloquer les nouveaux pouvoirs de l'OIAC

Par
La Russie, malgré l'appui de plusieurs pays, n'est pas parvenue mardi à bloquer les nouveaux pouvoirs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) qui lui permettront dorénavant d'identifier les auteurs d'attaques chimiques, notamment en Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA HAYE (Reuters) - La Russie, malgré l'appui de plusieurs pays, n'est pas parvenue mardi à bloquer les nouveaux pouvoirs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) qui lui permettront dorénavant d'identifier les auteurs d'attaques chimiques, notamment en Syrie.