En Allemagne, le SPD veut corriger les réformes de Schröder et de Hartz

Par

Les sociaux-démocrates allemands songent à rallonger la durée d’indemnisation du chômage, alors qu’en France, la droite préconise de faire le chemin inverse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Échos consacrent un article intéressant sur les débats internes à la social-démocratie allemande, soulignant qu’elle réfléchit à une réforme des indemnités chômage, visant à les allonger, alors que Peter Hartz, le ministre du travail de Gerhard Schröder, avait conquis une forte (et sulfureuse) notoriété, en les réduisant fortement. « Les sociaux-démocrates veulent allonger la durée des indemnités chômage. Martin Schulz s’attaque ainsi à “Hartz 4”, un symbole du programme de réformes qui avait divisé le SPD en son temps », écrit ainsi le quotidien, qui ajoute : « Avec Martin Schulz qui lui donne une nouvelle jeunesse, le Parti social-démocrate allemand (SPD) veut s'attaquer à une réforme centrale de l'Agenda 2010, qui l'avait aliéné d'une partie de ses électeurs depuis 2005. Le président désigné du parti et rival d'Angela Merkel en septembre prochain à la chancellerie a annoncé lundi sa volonté d'allonger la durée des allocations chômage, qui avait été réduite avec les réformes du marché du travail de Gerhard Schröder. »