Facebook: L'universitaire à l'origine du scandale dit être un "bouc émissaire"

Par
L'universitaire britannique Aleksandr Kogan, à l'origine du siphonnage des données personnelles de millions d'utilisateurs de Facebook, a dit mercredi servir de "bouc émissaire" à la société américaine et au cabinet de conseil Cambridge Analytica, qui a travaillé pour le compte de la campagne de Donald Trump en 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - L'universitaire britannique Aleksandr Kogan, à l'origine du siphonnage des données personnelles de millions d'utilisateurs de Facebook, a dit mercredi servir de "bouc émissaire" à la société américaine et au cabinet de conseil Cambridge Analytica, qui a travaillé pour le compte de la campagne de Donald Trump en 2016.