La jeune Palestinienne Ahed Tamimi a accepté un accord amiable

Par
L'adolescente palestinienne Ahed Tamimi, jugée pour avoir giflé un soldat israélien en décembre dernier, a accepté un accord avec la justice aux termes duquel elle effectuera une peine de huit mois de prison, a annoncé son avocate, confirmant une information du journal israélen Haaretz.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JERUSALEM (Reuters) - L'adolescente palestinienne Ahed Tamimi, jugée pour avoir giflé un soldat israélien en décembre dernier, a accepté un accord avec la justice aux termes duquel elle effectuera une peine de huit mois de prison, a annoncé son avocate, confirmant une information du journal israélen Haaretz.