MAIDENHEAD, Grande-Bretagne (Reuters) - La Première ministre britannique, Theresa May, a déclaré vendredi ne rien tenir pour acquis malgré les sondages qui laissent entrevoir une large victoire des conservateurs aux élections législatives anticipées du 8 juin.