La Chine envoie un satellite explorer la face cachée de la lune

Par
La Chine a procédé lundi au lancement d'un satellite relais destiné à établir une communication entre la Terre et une sonde lunaire qui va explorer la face cachée de la Lune, a rapporté lundi l'agence de presse officielle Chine Nouvelle.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

SHANGHAI (Reuters) - La Chine a procédé lundi au lancement d'un satellite relais destiné à établir une communication entre la Terre et une sonde lunaire qui va explorer la face cachée de la Lune, a rapporté lundi l'agence de presse officielle Chine Nouvelle.

Le satellite a été lancé lundi à 05h28 (21h28 GMT dimanche) sur une fusée Longue Marche-4C depuis la base de Xichang, dans le sud-ouest du pays, a-t-elle précisé, citant l'administration spatiale.

Il s'agit d'une "étape clé pour que la Chine atteigne son objectif d'être le premier pays à envoyer une sonde atterrir sur la face cachée de la Lune et l'explorer", a dit le directeur du projet, Zhang Lihua, cité par Chine Nouvelle.

Baptisé "Queqiao" ("Pont de pie"), le satellite va se placer en orbite à environ 455.000 kilomètres de la Terre et sera le premier satellite de communication au monde à opérer à cet endroit, précise l'agence de presse chinoise.

La Chine veut jouer un rôle majeur dans l'exploration lunaire et devenir une puissance spatiale majeure aux côtés de la Russie et des Etats-Unis d'ici 2030. Elle a prévu de débuter l'année prochaine la construction de sa propre station spatiale habitée.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale