Europe: Plus de peines alternatives mais à peine moins de prison

Par
Le recours aux peines alternatives à l’incarcération a augmenté de près de 12% entre 2016 et 2018 en Europe quand le nombre de personnes incarcérées baissait de seulement 6,6% sur la période, révèle une étude publiée par le Conseil de l’Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Le recours aux peines alternatives à l’incarcération a augmenté de près de 12% entre 2016 et 2018 en Europe quand le nombre de personnes incarcérées baissait de seulement 6,6% sur la période, révèle une étude publiée par le Conseil de l’Europe.