Le président de la Bavière ne veut pas "débourser plus d'argent" pour la zone euro

Par
Le ministre-président de Bavière s'en est pris jeudi au projet de réforme de la zone euro sur lequel la chancelière allemande Angela Merkel s'est entendue avec le président français Emmanuel Macron, en déclarant que l'argent du contribuable allemand ne devait pas servir à aider d'autres pays en difficultés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Le ministre-président de Bavière s'en est pris jeudi au projet de réforme de la zone euro sur lequel la chancelière allemande Angela Merkel s'est entendue avec le président français Emmanuel Macron, en déclarant que l'argent du contribuable allemand ne devait pas servir à aider d'autres pays en difficultés.