Salvini menace de démissionner si les impôts ne baissent pas

Par
Matteo Salvini, l'un des deux vice-présidents du Conseil italien, quittera le gouvernement à moins qu'il ne réussisse à faire accepter au moins 10 milliards d'euros de réductions d'impôts, écrit vendredi le Corrierre della Sera.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Matteo Salvini, l'un des deux vice-présidents du Conseil italien, quittera le gouvernement à moins qu'il ne réussisse à faire accepter au moins 10 milliards d'euros de réductions d'impôts, écrit vendredi le Corrierre della Sera.