Allemagne: après l’attentat de Halle, le procès de la haine antisémite

Par

Le procès de l’attaque de la synagogue de Halle, qui a fait deux morts le 9 octobre 2019, s’ouvre mardi en Allemagne où les violences contre les juifs sont en augmentation. Où l’antisémitisme du quotidien se « densifie ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne). Le procès de Stephan Balliet, coupable de la pire attaque antisémite de l’après-guerre en Allemagne, s’est ouvert mardi 21 juillet à 10 heures au tribunal régional de Magdebourg. Le jeune Allemand de 28 ans doit répondre de deux meurtres et de 68 tentatives de meurtre lors de l’attaque de la synagogue de Halle, en Saxe-Anhalt, dans l’est du pays, le 9 octobre 2019. Le tribunal a programmé 18 jours d’audience pour un procès fleuve qui devrait durer jusqu’à la mi-octobre. L’accusé encourt la prison à vie avec une période de sûreté de 15 ans.