Ce parti satirique allemand qui fait un tabac sur les réseaux sociaux

Par

Le Guardian se penche sur le cas de Die PARTEI, parti fondé par un journal satirique qui est en course pour les élections allemandes de ce dimanche. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dimanche, les électeurs allemands pourront cocher lors des élections fédérales la case de Die PARTEI, un parti loufoque fondé par un journal satirique, Titanic. Cette formation propose par exemple des référendums annulables si les électeurs ne peuvent en majorité répondre à « des questions simples comme quelle est la capitale de Paris ? »… Mais la formation fait un tabac sur les réseaux sociaux, où il a plus d'audience que le parti d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD). Si l’AfD devrait entrer au Bundestag, ce ne sera pas le cas de Die PARTEI (qui a cependant un siège au Parlement européen). La question se pose toutefois de savoir si un vote pour ce parti n'est pas de facto un vote pour l’AfD.