Les Espagnols désabusés donnent un chèque en blanc à la droite

Par
Le Parti populaire a obtenu une majorité absolue historique aux élections législatives espagnoles. La dispersion des voix à gauche a accéléré l'effondrement du PSOE. Mais la période de transition politique qui s'ouvre, jusqu'à la fin de l'année, s'annonce à haut risque. De notre envoyé spécial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Valence