Ankara évoque avec Washington le cas d'un banquier turc emprisonné

Par
Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré s'être entretenu avec son homologue américain Mike Pompeo sur le cas d'un banquier turc condamné cette année par la justice américaine pour avoir aidé l'Iran à contourner Des sanctions.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON/ANKARA (Reuters) - Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré s'être entretenu avec son homologue américain Mike Pompeo sur le cas d'un banquier turc condamné cette année par la justice américaine pour avoir aidé l'Iran à contourner Des sanctions.

Mehmet Hakan Atilla, cadre de la banque publique turque Halkbank, a été condamné en mai dernier à 32 mois de prison. Il était accusé d'avoir conspiré avec le courtier turco-iranien Reza Zarrab pour contourner les sanctions imposées à Téhéran en procédant à des transactions illégales sur les marchés de l'or et des denrées alimentaires.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué cette procédure judiciaire, la qualifiant d'attaque politique contre son gouvernement.

S'exprimant devant les journalistes à l'issue de son entrevue à Washington avec Mike Pompeo, Mevlut Cavusoglu a déclaré que le retour de Hakan Atilla en Turquie avait été évoqué.

"Dans le cadre d'accords bilatéraux, il peut purger le reste de sa peine en Turquie. Nous avons étudié ce qui pourrait être fait sur cette question", a-t-il dit.

Le ministre turc des Affaires étrangères a aussi demandé que les procédures lancées aux Etats-Unis contre la banque Halkbank devaient être stoppées.

"Il n'y a aucune preuve (...) Si ces procédures ne prennent pas fin, c'est qu'elles ont des motivations politiques", a déclaré Cavusoglu.

Le procès de Mehmet Hakan Atilla a pesé sur les relations entre Ankara et Washington, qui se sont améliorées depuis la libération par les autorités turques du pasteur américain Andrew Brunson le mois dernier.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale