La sortie récente au cinéma du long-métrage Zero Dark Thirty, consacré à l’exécution d’Oussama Ben Laden, a relancé aux États-Unis le débat sur l’utilisation de la torture dans la lutte contre le terrorisme, rapporte le site The Hill.