Pékin réfute les accusations de Washington de piratage informatique

Par
Le ministère chinois des Affaires étrangères a fermement rejeté vendredi les accusations émises par les Etats-Unis selon lesquelles la Chine mène des opérations d'espionnage économique, et a demandé à Washington de retirer l'acte d'accusation visant deux ressortissants chinois soupçonnés de piratage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN/WASHINGTON (Reuters) - Le ministère chinois des Affaires étrangères a fermement rejeté vendredi les accusations émises par les Etats-Unis selon lesquelles la Chine mène des opérations d'espionnage économique, et a demandé à Washington de retirer l'acte d'accusation visant deux ressortissants chinois soupçonnés de piratage.