Tokyo a organisé un exercice d'évacuation en cas d'attaque de missile

Par
Tokyo a organisé lundi son premier exercice d'évacuation en prévision d'une éventuelle attaque de missile de la Corée du Nord, avec des volontaires cherchant refuge dans des stations de métro et dans d'autres lieux souterrains censés faire office de refuge dans la capitale japonaise.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

TOKYO (Reuters) - Tokyo a organisé lundi son premier exercice d'évacuation en prévision d'une éventuelle attaque de missile de la Corée du Nord, avec des volontaires cherchant refuge dans des stations de métro et dans d'autres lieux souterrains censés faire office de refuge dans la capitale japonaise.

Cette exercice, qui a lieu autour du stade de baseball Tokyo Dome, a fait appel à quelque 300 volontaires.

De petits groupes de manifestants se sont bagarrés avec les forces de l'ordre, estimant que l'exercice était de nature à alimenter les craintes parmi la population.

Même si la participation de la Corée du Nord aux Jeux Olympiques prévus le mois prochain en Corée du Sud a entraîné un apaisement des tensions dans la région, le Japon multiplie les efforts pour préparer les citoyens à l'éventualité d'un conflit avec Pyongyang.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est jusqu'à présent montré inflexible sur la poursuite de ses programmes nucléaire et de missiles balistiques malgré plusieurs durcissements des sanctions internationales par les Nations unies.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale