Le rapport sur l’économie européenne, présenté ce vendredi 22 février par le commissaire de l’économie et des finances, Olli Rehn, sonne comme un désaveu cinglant de la politique européenne menée depuis deux ans. Rien ne se passe comme prévu par les experts européens. Croissance, emploi, compétitivité, et même déficit et endettement…, aucun des critères retenus ne sera au rendez-vous de 2013.