Grève générale au Portugal contre l'austérité

Les Portugais sont appelés à une journée de grève générale et de manifestations pour protester contre les mesures d'austérité du gouvernement en échange d'une aide de 78 milliards d'euros accordée par la troïka UE-FMI-BCE.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Les Portugais sont appelés à une journée de grève générale et de manifestations pour protester contre les mesures d'austérité du gouvernement en échange d'une aide de 78 milliards d'euros accordée par la troïka UE-FMI-BCE. La CGTP, première confédération syndicale du Portugal, entend s'opposer à « la dérèglementation du marché du travail et (au) modèle des bas salaires (...) une tentative machiavélique de supprimer le droit du travail », en l'espèce, une réforme du Code du travail qui prévoit un assouplissement des horaires et des règles de licenciements, la suppression de jours fériés et de congés.

Dans les principales villes, les transports en commun sont perturbés, jeudi matin, notamment à Lisbonne où le métro et les navettes traversant le Tage sont totalement arrêtés. Les principaux ports du pays sont également touchés, tout comme les services publics. Des dizaines de manifestations dans tout le pays sont prévues dans l'après-midi.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale