Arrestation de l'ancien président sud-coréen Lee Myung-bak

Par
L'ancien président sud-coréen Lee Myung-bak, soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin quand il était en fonction, a été interpellé tôt vendredi matin, quelques heures après l'émission d'un mandat d'arrêt par la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - L'ancien président sud-coréen Lee Myung-bak, soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin quand il était en fonction, a été interpellé tôt vendredi matin, quelques heures après l'émission d'un mandat d'arrêt par la justice.