Ce que la réélection de Poutine dit de la société russe

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 24/03/2018 19:58
  • Par

Je ne comprends pas l'absence de commentaires car, pour une fois, Poutine n'est pas présenté comme l'ogre prêt  manger les petits enfants... Je m'attendais àux furies habituelles ...

Bien sûr nos critères officiels d'une société moderne (oserais-je écrire une République sociale selon notre constitution?) sont loin d'être appliqués là-bas: liberté, égalité, fraternité et contre les discriminations.

Le régime est oligargique mais sachant d'où ils sont partis après le règne d'Eltsine pendant la "transition démocratique", puissamment conseillée par les économistes hors-pair états-uniens, on reste quand même soufflé de progrès tels que le recul de la mortalité et l'augmentation du taux de natalité qui sont des signes à bas bruit mais qu'on aimerait voir chez nous où le contraire commence à se produire. 

Pour le reste , la liberté d'entreprendre  dans le but de réussir d'ici est surtout permise à ceux qui ont un réseau ou un capital. Pour les autoentrepreneurs, ce qui paraît être l'avenir enviable aux yeux de nos dirigeants, c'est plutôt le paiement à la tâche comme au XIX ème.

Quant à l'oligarchie... sans commentaire.

Je ne pense pas non plus que les nombreux opposants au mariage pour tous, par exemple qui ont réussi à limiter la portée de la loi soient un parangon de modernité. Ni les persécutions incessantes des roms et des jeunes un peu trop colorés. Quant aux réfugiés refoulés, combien déjà ont été accueillis? Où est la fraternité?

Il est regrettable que les russes n'aient pas le choix mais on ne peut pas dire que le T.I.N.A. européen soit si enviable que cela, tout au moins pour environ 80% de la population.Vous avez-dit égalité?

Et quant à la liberté.... Je passe...

En tout cas merci pour ce début

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale