Contre-la-montre pour éviter un nouveau désastre humanitaire à Idlib

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant. – Pour Selim Tosun, l’affaire est entendue. Même si aucun cas de coronavirus n’a encore officiellement été détecté à Idlib, la dernière poche de résistance au régime de Damas dans le nord-ouest de la Syrie, « la propagation du virus est inévitable, cela va sûrement se produire ».