Ce ne sont plus les Bongo, mais les Borgia. Un document confidentiel du cabinet de la présidence de la République du Gabon montre l’étendue des tensions qui règnent actuellement au sommet du pouvoir gabonais et de la famille présidentielle, sur fond d’héritage de l’ancien dictateur Omar Bongo.