Le Frexit? Même pas peur, dit Juncker

Par

Le président de la Commission ne voit pas la nécessité de prévoir un « plan d’urgence » pour l’élection présidentielle française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le site d'info spécialisé Euractiv revient sur la stratégie de communication de la Commission de Bruxelles, à quelques heures du premier tour de la présidentielle : l'UE est suffisamment forte pour encaisser une victoire de Marine Le Pen dimanche soir en France. « Interrogée sur la préparation de l’exécutif européen au “Frexit” défendu par la candidate d’extrême-droite, une porte-parole de la Commission a déclaré qu’il n’était pas nécessaire d’établir un “plan d’urgence”. »