Trois faux vice-présidents de Veolia en vadrouille en Russie

Par

L'ex-premier ministre Dominique de Villepin, l'ex-secrétaire général de l'Élysée Claude Guéant et l'intermédiaire Alexandre Djouhri participent à un grand colloque, à Saint-Pétersbourg, sous une fausse qualité : celle de vice-présidents du groupe Veolia. Ce qui en dit long sur l'opacité du capitalisme français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le « St. Petersburg International Economic Forum », c’est un petit peu le « Davos » russe : chaque année, grands patrons et hommes d’affaires du monde entier s’y pressent. Pour voir et se faire voir ; pour faire des affaires. C’est la règle du jeu de ce genre de mondanités planétaires : cela ne sert strictement à rien ; mais c’est très utile de s’y montrer. Tout juste tout ce petit monde a-t-il de la sorte l’occasion de se côtoyer et de nouer d’utiles et discrets contacts. Pour les lobbyistes, c’est aussi un terrain de chasse privilégié pour y exercer leur activité, celle de marchand d’influence.