Démission du maire d'Ekaterinbourg, opposant au Kremlin

Par
Evguéni Roizman, l'un des rares responsables régionaux russes à s'opposer ouvertement au Kremlin, a annoncé mardi qu'il démissionnait de sa fonction de maire d'Ekaterinbourg, où les autorités ont décidé d'abolir les élections municipales au suffrage universel direct.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

EKATERINBOURG/MOSCOU (Reuters) - Evguéni Roizman, l'un des rares responsables régionaux russes à s'opposer ouvertement au Kremlin, a annoncé mardi qu'il démissionnait de sa fonction de maire d'Ekaterinbourg, où les autorités ont décidé d'abolir les élections municipales au suffrage universel direct.