Des journalistes en Corée du Nord pour la fermeture de Punggye-ri

Par
Une vingtaine de journalistes appartenant à des organes de presse chinois et occidentaux sont arrivés mardi en Corée du Nord pour assister à la fermeture du site d'essais nucléaires de Punggye-ri, signe que le démantèlement devrait bien avoir lieu malgré l'incertitude entourant la tenue du sommet du 12 juin entre Kim Jong-un et Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - Une vingtaine de journalistes appartenant à des organes de presse chinois et occidentaux sont arrivés mardi en Corée du Nord pour assister à la fermeture du site d'essais nucléaires de Punggye-ri, signe que le démantèlement devrait bien avoir lieu malgré l'incertitude entourant la tenue du sommet du 12 juin entre Kim Jong-un et Donald Trump.