La tension monte en Indonésie après la réélection de Widodo

Par
Au moins six personnes ont été tuées et 200 autres blessées lors de heurts à Djakarta après l'annonce de la réélection du président sortant Joko Widodo, a déclaré mercredi le gouverneur de la capitale indonésienne, tandis que la police a annoncé avoir procédé à une vingtaine d'arrestations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DJAKARTA (Reuters) - Au moins six personnes ont été tuées et 200 autres blessées lors de heurts à Djakarta après l'annonce de la réélection du président sortant Joko Widodo, a déclaré mercredi le gouverneur de la capitale indonésienne, tandis que la police a annoncé avoir procédé à une vingtaine d'arrestations.