Malte refuse d'accueillir le Lifeline et ses migrants, dit Rome

Par
A deux jours d'un "mini-sommet" européen sur la politique migratoire, l'Italie a déclaré vendredi soir que Malte avait refusé d'accueillir le Lifeline, un navire qui a recueilli 234 migrants, et elle a jugé cette décision "absurde" et "inhumaine".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - A deux jours d'un "mini-sommet" européen sur la politique migratoire, l'Italie a déclaré vendredi soir que Malte avait refusé d'accueillir le Lifeline, un navire qui a recueilli 234 migrants, et elle a jugé cette décision "absurde" et "inhumaine".