La fusillade au Colorado ne changera rien au débat sur le contrôle des armes aux États-Unis

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est désormais un rituel bien huilé aux États-Unis. À chaque tuerie ou fusillade faisant les gros titres des journaux, les associations qui réclament la régulation des armes à feu dans le pays tentent de faire entendre leur voix. Tom Mauser est de ceux là. Il y a 13 ans, le 20 avril 1999, son fils Daniel a été tué dans la tuerie du lycée de Columbine, à quelques portées de fusil automatique de l'endroit où James Holmes est accusé d’avoir abattu 12 personnes et blessé 58 autres en ouvrant le feu dans un cinéma d’Aurora, dans le Colorado, ce vendredi 20 juillet 2012.