Les jeunes Italiens fuient leur pays

Par

Selon la Fondation Migrantes, 40 000 Italiens âgés de 18 à 34 ans ont quitté en 2015 la péninsule pour tenter leur chance à l'étranger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Désillusion, Absence de perspectives, chômage… De nombreux jeunes Italiens quittent leur pays, et n’y reviennent pas. Avec un taux de départ de 15 % des diplômés de l'université, l'Italie n'est pas si éloignée des autres pays, mais seulement très peu d’entre eux y retournent.