Venezuela: Rues calmes à Caracas après la dévaluation du bolivar

Par
Les rues de Caracas, la capitale du Venezuela, étaient plus calmes que d'habitude mardi, l'opposition ayant appelé les commerçants à fermer boutique pour protester contre l'entrée en vigueur de la dévaluation de la monnaie et les mesures économiques du président socialiste Nicolas Maduro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CARACAS/VALENCIA, Venezuela (Reuters) - Les rues de Caracas, la capitale du Venezuela, étaient plus calmes que d'habitude mardi, l'opposition ayant appelé les commerçants à fermer boutique pour protester contre l'entrée en vigueur de la dévaluation de la monnaie et les mesures économiques du président socialiste Nicolas Maduro.