Pour «l’âme de l’Amérique», une guerre qui n’en finit pas

Par Harrison Stetler

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a une histoire que je raconte souvent aux amis français qui m’ont demandé, ces quatre dernières années, comment Donald Trump a pu devenir président. La question en soi m’a toujours paru banale, presque cliché : comme si les phénomènes sociaux et culturels qui ont hissé le milliardaire au rôle de l’homme le plus puissant du monde n’existaient pas de ce côté de l’Atlantique…