La Roumanie se divise autour du «mariage pour tous»

Par Aline Fontaine

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bucarest (Roumanie), envoyée spéciale.– Adrian peine à contenir ses bâillements, ce jeudi 27 octobre. Il n’a pas encore récupéré du décalage horaire entre les États-Unis, où il habite, et la Roumanie. Pourtant, l’homme de 44 ans va devoir puiser dans ses ressources. Devant les juges de la Cour constitutionnelle de Bucarest, il est venu exprès pour défendre son histoire. Une histoire sans laquelle la Roumanie aurait pu continuer à sommeiller tranquillement dans son coin d’Europe de l’Est hostile au mariage ouvert aux couples de même sexe.