Québec: le débat sur les signes religieux divise toujours

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

comment peut on accepter qu une juge ou une policiere porte le foulard islamique?

jespere que le s laique s du Parti Québécois vont convaincre leur parti de soutenir cette loi

En quoi le foulard ferait de ces personnes une mauvaise policière ou une mauvaise juge ? Pourquoi décider à leur place ? Où est la liberté dans vos propos?

Amusante terminologie que cette "clause grand père".

Le PQ est vraiment à la ramasse : ce serait donc une loi à la carte. Un peu du même acabit que lorsque Hollande promettait aux maires qui ne voulaient pas appliquer la loi mariage pour tous une "clause de conscience"...

Je note que la rédaction de Mediapart met entre guillemets l'expression la laïcité...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale