La Ghouta toujours bombardée avant un vote à l'Onu

Par
L'enclave rebelle de la Ghouta orientale, zone rurale densément peuplée à l'est de Damas, a à nouveau été bombardée vendredi, pour le sixième jour consécutif, avant un vote aux Nations unies sur la mise en place d'un cessez-le-feu de 30 jours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH/NATIONS UNIES (Reuters) - L'enclave rebelle de la Ghouta orientale, zone rurale densément peuplée à l'est de Damas, a à nouveau été bombardée vendredi, pour le sixième jour consécutif, avant un vote aux Nations unies sur la mise en place d'un cessez-le-feu de 30 jours.