Les dirigeants séparatistes catalans vont être jugés pour rébellion

Par
Le bras de fer entre la justice espagnole et les dirigeants séparatistes catalans s'est poursuivi vendredi avec l'annonce du procès pour rébellion de treize d'entre eux, dont Carles Puigdemont, qui encourent jusqu'à 25 ans de prison.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID (Reuters) - Le bras de fer entre la justice espagnole et les dirigeants séparatistes catalans s'est poursuivi vendredi avec l'annonce du procès pour rébellion de treize d'entre eux, dont Carles Puigdemont, qui encourent jusqu'à 25 ans de prison.