Les attentats au Sri Lanka, "réponse" au massacre de Christchurch

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

COLOMBO (Reuters) - Revendiqués par le groupe Etat islamique (EI), les attentats qui ont fait 321 morts, dont 38 étrangers, et 500 blessés le dimanche de Pâques dans des églises et des hôtels du Sri Lanka visaient apparemment à venger le massacre commis le mois dernier dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a déclaré mardi un ministre sri-lankais.