Une nouvelle localité sur le Golan portera le nom de Trump

Par
Israël va donner le nom de Donald Trump à une nouvelle localité sur le Golan pour remercier le président américain d'avoir reconnu le mois dernier la souveraineté d'Israël sur ce plateau stratégique, a annoncé mardi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PLATEAU DU GOLAN (Reuters) - Israël va donner le nom de Donald Trump à une nouvelle localité sur le Golan pour remercier le président américain d'avoir reconnu le mois dernier la souveraineté d'Israël sur ce plateau stratégique, a annoncé mardi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Le plateau du Golan a en partie été occupé lors de la guerre des Six-Jours en 1967 par l'armée israélienne qui en a chassé les forces syriennes. Il a été annexé par l'Etat hébreu en 1981, annexion que les Nations unies n'ont pas reconnue.

"Tous les Israéliens ont été profondément touchés quand le président Trump a pris sa décision historique", a déclaré Benjamin Netanyahu en visite sur le Golan.

Il a ajouté qu'après les célébrations de la Pâque juive, il présenterait au gouvernement "une résolution afin qu'une nouvelle localité sur le plateau du Golan prenne le nom du président Donald J. Trump".

Les autorités israéliennes ont par ailleurs décidé de baptiser "Donald J. Trump" la future gare qui desservira à Jérusalem le Mur des Lamentations, en contrebas de l'Esplanade des Mosquées.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale