Union européenne: la dette perpétuelle est-elle une solution miracle?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a sorti de sa manche un nouveau mécanisme qui contribue encore à l’ébullition actuelle en matière d’inventivité monétaire. Madrid propose en effet de financer un fonds de relance européen de 1 500 milliards d’euros par de la « dette perpétuelle » libellée au nom de l’UE et remboursée sur le budget commun. Cet instrument financier est devenu une idée qui circule beaucoup en ce moment. Il est même défendu par des partisans parmi les plus acharnés du néolibéralisme comme Alain Minc, qui, dans une tribune récente aux Échos, appelait les États à y avoir recours.