Sharif évoque des pressions de l'armée pakistanaise à son encontre

Par
L'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a accusé mercredi un ancien chef des services de renseignement de lui avoir demandé de démissionner durant une vague de manifestations antigouvernementales en 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISLAMABAD (Reuters) - L'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a accusé mercredi un ancien chef des services de renseignement de lui avoir demandé de démissionner durant une vague de manifestations antigouvernementales en 2014.