Un organisme allemand privé de décisions sur les demandes d'asile

Par
Une antenne régionale de l'Office fédéral allemand des migrations et des réfugiés (BAMF) dans la ville-Etat de Brême ne pourra plus se prononcer sur les demandes d'asile, ont annoncé mercredi les autorités allemandes, après le recensement d'un grand nombre d'irrégularités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Une antenne régionale de l'Office fédéral allemand des migrations et des réfugiés (BAMF) dans la ville-Etat de Brême ne pourra plus se prononcer sur les demandes d'asile, ont annoncé mercredi les autorités allemandes, après le recensement d'un grand nombre d'irrégularités.