Aux Etats-Unis, Jamie, 17 ans, et Alexandria, 14 ans, font grève pour le climat

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant. – Jamie Margolin donne des rendez-vous minutés, ses mots claquent, précis et puissants : la parole assurée d'une activiste de dix-sept ans déjà chevronnée. La jeune femme n'a pas encore l'âge de voter, mais dans sa biographie sur le réseau social Twitter, elle dit qu'elle sera un jour présidente des États-Unis : une femme présidente, lesbienne, née d'une immigrée colombienne et d'un père ashkénaze. Décidée, avec d'autres, à sauver la planète de la catastrophe climatique.