Ce que révèlent les documents WikiLeaks

Par , et Julian Assange (Wikileaks)
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Quand la mise en perspective consiste en un copier/coller on peut parler d'effet de miroir, ça n'améliore pas le rapport signal/bruit et je garde mon commentaire, avec le même effet puisqu'il vous semble pertinent :-)

Sarkozy, VRP de Pernod-Ricard... Celle-là je ne m'y attendais pas !

Mais quels cons nous sommes de l'avoir élu ! Et quelle utilité d'écouter cet individu ? Il dit tout et n'importe quoi... tout le temps.

Si quelqu'un pouvait m'expliquer ?

Les usa écoutent des supers menteurs , ou est le danger .

Oh que oui !!! Avant qu'il ne soit trop tard !

 

 Non seulement la diplomatie française est ridicule mais en plus de cela la naïveté de chacun est déconcertante.  Il fallait analyser ce que  « allié »  veut dire dans l'esprit américain. Nos écoles ne forment que des imbéciles incapables d'esprit critique !

la fascination aveugle la présence d'esprit, voyez vous Sarkozy « Maître du monde » 

Pasqua a été son mentor, normal. 

 

Oh que oui, on y apprend des choses passionnantes :

"Au coeur d'une telle explosion d'indignation citoyenne, c'est à peine si l'on ose rappeler que l'eau mouille, pardon, que les espions espionnent, puisqu'ils sont payés pour cela, depuis la plus haute antiquité, y compris entre "alliés". On devine bien, tapis dans les rédactions, quelques objecteurs de cynisme, qui laissent passer l'orage (lequel passera vite). Pour tout bémol, ils ne peuvent que souligner la pauvreté de la moisson d'informations rassemblée par Big brother : Sarkozy était mégalo, Chirac méprisait Douste-Blazy, et Hollande a été déçu par son premier sommet avec Merkel. Seule information véritablement inédite : cette promesse de Sarkozy à Patrick Ricard de plaider devant Obama la cause du Havana Club, rhum franco-cubain produit par une joint venture Pernod-Ricard-Fidel Castro, dans la sombre bataille rhumologique qui l'oppose à la maison Bacardi. Lutte homérique, dans laquelle on apprend que le Havana Club est le "seul rhum produit dans le respect de la tradition et du savoir-faire des maîtres rhumiers cubains". Ferme résolution du matinaute : se faire sa propre opinion sur l'affaire par un fact checking digne de ce nom."

Par Daniel Schneidermann le 24/06/2015

Arrêt sur image égratigne un peu ses confrères de Mediapart, et je suis sur le pont de penser, effectivement au vu des "révélations" et du profil otanesque de nos deux derniers présidents - Sarko était peut-ètre le meilleurs agent de renseignement de ses modéles étasuniens, Bush et consorts, et Hollande est quand même passé par les Young Leaders - que cela n'est que du vent médiatique ou une tentative de recrédibilation de l'Élysée, afin de nous prouver que le tout mou, lui aussi il sait jouer de coups de mentons face à Obama.

Un monde de marionettes...

 

 

http://www.arretsurimages.net/chroniques/2015-06-24/Espionnage-de-l-art-de-l-enquete-de-terrain-id7847

***

La NSA américaine a piraté Orange

29 DÉCEMBRE 2013 |  PAR JÉRÔME HOURDEAUX

Selon des documents fournis par Edward Snowden, une unité spéciale de hackers de l'agence américaine a introduit un virus dans le réseau informatique d'un consortium de seize sociétés – dont Orange –, gérant le câble sous-marin qui achemine les communications téléphoniques et internet depuis Marseille vers l'Afrique du Nord, les pays du Golfe et l'Asie.

cela n'est que du vent médiatique ou une tentative de recrédibilation de l'Élysée, afin de nous prouver que le tout mou, lui aussi il sait jouer de coups de mentons face à Obama.

parfaitement d'accord avec ça.

En tout cas "le tout mou" plaide la cause de la Grèce et de son peuple pris dans le maelstrom mondialiste de la finance. Grèce, berceau de notre démocratie pour ceux que l'histoire importe peu ..!

en plus, Merkel sait qu'il ne trahi pas que les Français, mais Elle aussi ! ça va améliorer les relations Franco-Allemandes ! (traitre un jour, traitre toujours)

mais, au moins on n'a plus de doute sur son reniement immediat, dès son élection !

Comme si cet escroc avait quoique ce soit de sincère ! 

Enquête de MDP qui tombe bien : le jour où doit se voter le patriot act à la Française. Diversion ?                                                                                                                                                                        

Loi sur le renseignement: une copie de la NSA

23 JUIN 2015 |  PAR JÉRÔME HOURDEAUX ET FRANÇOIS BONNET

Les révélations sur l'espionnage de hauts responsables français interviennent au moment du vote définitif du très critiqué projet de loi renseignement. Ce «Patriot Act» à la française offre à nos services le même type de pouvoirs que leurs homologues américains.                                                                                                                                                                                                            domme.jpg

                                                                                                                                                

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

BRAVO MEDIAPART! (enfin)

Ce rôle d'informateur alternatif proche des lanceurs d'alertes est extrèmement important pour notre avenir et celui de la France souveraine!

Comme on le voit nos soit disant grands amis de Washington sont en réalité devenu par l'orgueil de leur "hégémonie" nos meilleurs ennemis J'en étais malade de voir nos deux derniers présidents nous transformer en carpette de ces gens, le premier par stupidité pure, le second , Hollande parce qu'il n'a aucun courage et s'écrase devant tout le monde ! Regardez le avec Merkel, il est toujours un peu en arrière et ne dit pas un mot (positionnement typique pour un psy)

C'est encore pire avec les américains et là il va bien devoir faire quelque chose, mais il ne faudra pas le lacher parce que avec ce "young leader", ce sera "a minima"

Il est dommage que Meluche ait mal gèré son affaire parce qu'il vient de dire l'exacte vérité:

" « Cet espionnage est une violence contre la souveraineté de la France. Il s’est même poursuivi après le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN sous Nicolas Sarkozy ! Les bisounours du pro-américanisme primaire sont les idiots du village.Dans de telles conditions, l’arrêt des négociations sur le grand marché transatlantique s’impose de toute urgence ». Il demande aussi l’asile politique et la nationalité française pour Julian Assange et Edward Snowden « pour les services éminents rendus à notre pays ».

 

 

L' Ambassade Yankee, hérissée d'antennes très spéciales, à deux pas de l'Élysée et de Beauvau est un nid d'espions. 

Mais que font les Monuments Hystériques contre cette bâche ???????Cool

Pas foutu de crypter un téléphone. Bravo !

Idem pour les ordinateurs des députés européens....Mais quelle "indépendance!"

"Rien d'intéressant ici que l'on ne sache déjà, plus ou moins."

 Effectivement ! Pas besoin d'antennes sophistiquées, de paraboles ou de satellites high tech pour savoir  ou deviner tout ça .

Quant aux révélations pouvant prouver la malhonnêteté des politiciens (des preuves existent certainement) , il ne faut pas rêver :

Il faut rester po-li-ti-que-ment correct !!!

You, si au moins Assange pouvait communiquer certaines conversations concernant la Libye et Khadafi .... Cela aurait un réel intérêt .....

Hummmm, un régal, c''est édifiant sur la personnalité de chacun de nos présidents... Bon, c'est peut être choisi, j imagine que les documents dispos étaient innombrables. J'aime que cet article mette en lumière les personnalités. Quand aux écoutes et à l'intelligence "renseignement", on ne sait rien, ils savent tout, ils = les maitres du monde = ceux qui ont accès à des moyens et réseaux dédiés au farfouaillage d'infos; qu'il s'agisse de gouvernements ou de privés, rien de surprenant

il ne vous faut pas grand chose pour vous régaler...

Tout cela n'a pas grand chose d'étonnant à vrai dire et ne mérite pas une telle agitation médiatiqueCool

oh que si!

J'espère que Patrick Ricard (Dieu ait son âme et son foie) n'a pas financé Sarkozy avec l'argent de ses actionnaires... En plus NS ne consomme même pas ses produits. 

  • Nouveau
  • 24/06/2015 07:04
  • Par

Ecouter ce que dit l'autre semble être dans la nature humaine. Il y a belle lurette que les gens cherchent à écouter ou regarder ce que dit le voisin. Les médias sont un système d'écoute et d'observation et de diffusion généralisé.
Certains censurent, n'est-ce pas? Et n'aiment pas le débat contradictoire ou les images.

Alors, quand on est pas partisan de la liberté d'expression, il ne faut pas s'offusquer de ses corollaires, l'espionnage, la surveillance. Forcément pratiqués par les faux démocrates qui censurent.

Quand on monte en haut du mât, il faut avoir le cul propre.

Il y en a donc qui prennent un pseudo pour monter avec le cul sale...

De toute façon vous ne risquez rien, personne de censé ne vous écoute.

Vous avez dû être écouté et lu et vous le serez encore, pour votre propagande intégriste.

01_posters_slide-f0f2ec5dd1b8ebd6728c4b47bce3054b673211b0-s6-c30.jpg

Houla! ça fait peur ce truc.

http://www.photography-now.com/images/Bilder/gross/T05602B001986.jpg

Oui, il faut attaquer le Luxembourg et piller ses banques, mais pas les Américains...

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

D'un côté il ne faut pas être naïf, les services secrets se sont toujours assis sur les lois de leur pays et des autres pays. La tendance actuelle est de légaliser et encadrer ces pratiques, l'un servant d'excuse à l'autre et vis-versa.

D'un autre côté, malgré les différences de moyens, la France et l'Europe pourraient ne pas être impuissants face à cet espionnage. Les spécialistes compétents existent, pour mettre en place des outils et des pratiques permettant de se protéger un minimum. Ce qu'il manque c'est des politiques compétents, désireux et capable d'agir.

Notre élite politique et administrative compte des gens remarquables et dévoués, mais elle est déconnectée et ne croit à rien ni personne qui ne sorte de son séraïl. Ses rapports avec l'élite financière et économique semblent être au bénéfice des carrières individuelles et non pas de sa mission de gouvernance.

Il est rassurant, à travers ces messages, de les voir travailler, de lire leurs inquiétudes quant au sort du monde ou de leur pays, mais l'entre-soi dans lequel ils vivent les empêtre dans un système de pensées et dans des compromissions dont ils ne peuvent pas sortir.

Les demandes de déclaration de bonnes intentions ne sont pas la bonne réponse à ces révélations, l'encadrement des pratiques de renseignement pourrait en être une si ce nouveau cadre plus précis était respecté, pour la première fois dans l'histoire du monde. La prise au sérieux des enjeux techniques des communications en serait une bien meilleure.

On ne peut pas avoir de conversation privée qui dépende de l'honnêteté de tous les opérateurs technique sur la ligne. Il faut que la technique le permette directement.

Mais traiter le problème techniquement, c'est accepter une perte de contrôle sur les tuyaux. Si on ne veut pas traiter le problème techniquement, c'est qu'on veut pouvoir soi-même abuser, ce qui est un marché de dupes quand on n'est pas le plus fort.

Vivement que l'on envoie un satellite français compétent pour en faire de même ....

On voit bien que la loi sur le renseignement et la justification des écoutes par les USA n'ont pas grand chose à voir avec la lutte contre le terrorisme qui n'est qu'un bon prétexte. Il ne s'agit bien que d'affaires économiques, financières et industrielles.

Fait étonnant : le rejet par l'assenblée de la pose de micros dans la chambre d'hôtel de l'étranger de passage. En fait, on peut écouter massivement et légalement  tous les français, conserver leurs conversations pour s'en servir un jour ou l'autre en cas de besoin, ça les députés sont OK avec ça,  mais les députés interdisent les micros dans la chambre d'hôtel des espions et des politiques étrangers séjournant en France. Ce qu'ils considèrent comme vraiment scandaleux.

Ceci dit cette assymétrie est déjà ancienne : un cambrioleur peut venir chez vous vous cambrioler mais vous n'avez pas le droit de faire poser par votre syndic d'immeuble une caméra risquant de le filmer entrer chez vous (vous n'avez pas plus le droit de vous défendre si ce cambrioleur de surcroît vous agresse - votre seul droit est de prévenir la police....ce que le cambrioleur vous laissera faire ou pas....). En extrapolant, on peut se dire que votre devoir est d'être espionné ou cambriolé ou agressé sans broncher mais vous n'avez pas le droit de vous en protéger.

A méditer....

Bref, une sympathique coopération entre NSA, PS et DGSE.... qui nous laisse de beaux jours devant nous....avec une bonne loi Macron pour mieux nous licencier....que de bonnes nouvelles .....!

 

 

 

Je trouve ça sidérant que dans un contexte de guerre économique permanente, dérégulée et dérégulante (cf le TAFTA), on s'étonne que la NSA écoute la France.

On pensait qu'ils écouteraient la Mère Denis ?

Simple continuation du jeu de rôle pour la galerie!...

Ils sont au courant de notre petit jeu, faisons mine de nous facher!...S'ils touchent à nos secrets, on les baillonne pour atteint à la sureté de l'état.

Rien dans ces "Révélations" Sur le mode:

Eclairage sur les terribles secrets des personnages de... "Plus belle la vie"....(Sarko mobilisé au USA, pour les étiquettes du pastis de son ami Ricard!)  

Rien qui puisse facher, nos "Amis" ou inquiéter le peuple, en ne montrant les seuls les mots de la façade diplomatique, taire la réalité parfois sordide, et violente, de cette guerre politico-économique, du renseignement, et surtout ses conséquences. 

"Une fois qu’on a intégré cela, on adapte ses pratiques"

La phrase qui explique la politique française surveillé par les américains... Un contrôle intériorisé, plus de rébellion possible.

Bienvenue dans le Panoptique.

***

+++

Ils n'ont pas aussi écouté Paul Bismuth par hasard ? ca pourrait aider !

Il n'y a vraiment pas grand chose dans ces trois documents...

Espérons que la suite sera plus intéressante.

Bonne question.

De ce matin: "Le leader de WikiLeaks indique dans un communiqué que «les Français ont le droit de savoir que leur gouvernement élu est soumis à la surveillance hostile d'un allié supposé». Surtout, il promet que «d'autres révélations importantes suivront dans un futur proche»."

Cela ne m'étonnerait point qu'il y en ait d'autres nettement plus corsées et pas que celles susceptibles de faire courir des risques à des exécutants comme le disait, en effet, ce matin Arfi de Mediapart sur France Inter ... 

Très bonne question en effet.

Il y en a des dizaines de milliers. Ce serait bien d'y avoir accès. 

"Mediapart ne comptait pas publier... pourquoi ?"

j'espère que c'est une blague ! on n'a déjà pas beaucoup de médias ou on peut être réellement informé !

... pourquoi ?

" Comme dirait mon nouveau voisin, ... , on est des «putes à clics» qui aimons faire monter la mayonnaise, tout en faisant avancer nos idées."

Copyright...

http://www.liberation.fr/debats/2014/12/25/vie-privee-des-politiques-la-polemique-continue-a-libe_1169996

;o)

Je constate que certains s'en prennent à l'aspect « timing » de la divulgation de cette nouvelle fournée de scandales : que les journalistes s'érigent en politiques, ce de quoi, selon eux, ils devraient s'abstenir...

Je n'exclus pas qu'il en soit ainsi quant au timing -  vu la loi sur le renseignement - mais, cette fois-ci, je serais tenté de fermer les yeux ; c'est que c'était un timing noble en son genre, je dis bien noble par rapport à de très nombreux autres timings sur la scène politique, eux manifestement pervers. Etant donné les enjeux, cette divulgation sert la cause publique, sert la liberté de nous autres citoyens et habitants de cette terre ... Et remarquez que les (bons) journalistes sont là pour faire craquer la couche de vernis sur les choses qui  « craignent » le jour. Ne leur en voulons pas si - par ricochet - cela infléchit le cours des choses. It's all in the game !      

Déjà lu à de nombreuses reprises mais ça devient critique : avec le nombre écrasant de machines qui tournent sous windows, comment on fait?

Depuis quelques années Mac ou Linux c'est idem 

rubrique chiens écrasés

Il ne faut pas croire que Médiapart ne parle que de vous dans ses articles.

WikiLeaks retranscription

EXTRAIT 1 :

NS - Allo Carla tu fais quoi à manger ce soir ?

CB - Président tu as de l'humour et si on sortait ailleurs qu'au Fouquet's ?

EXTRAIT 2 : 

FH - Allo Valérie j'ai une réunion avec Ségo tu la connais c'est un impératif...

VT - Encore ! Tu ne peux pas l'envoyer bouler ?

FH - Ecoute nous en avons déjà discuté c'est professionnel…

VT – Tu sais bien qu’elle mélange toujours l’affectif !?

FH – Oui tu as raison mais c’est aussi la mère de mes enfants…

VT – Bon c’est comme tu veux… ça me laissera du temps pour écrire…

FH – Bien à ce soir

VT – Bisous

EXTRAIT 3 :

FH – Allo Ségolène je suis contraint d’annuler notre débriefing sur la dette…

SR – Encore !

FH - …Oui je suis désolé, Valérie me fait une scène à cause du plan de table, j’ai pourtant précisé que c’est le protocole !

SR – Ha mais elle me gonfle ! Tu sais bien qu’elle mélange toujours l’affectif !?

FH - …oui je suis désolé

SR – Bien ce n’est pas grave, je vois avec Manuel !

FH – Tu es parfaite ! A plus tard

SR – Tu sais comment me dire merci ! Tu n’oublies PAS notre petite discussion sur mon poste au ministère ? A plus tard !

EXTRAIT 4 :

FH – Allo Julie, c’est bon je suis libre ce soir !

JG – Tu ne peux prévenir plus tôt ? Bon je t’attends… …et puis évite la berline avec vitre teintées ça fait pas discret…

... C'est que ça saute pas que des cadavres !

Extrait : http://www.lcp.fr/actualites/politique/172773-espionnage-un-mauvais-moment-diplomatique-a-passer-entre-paris-et-washington

"On fait semblant d’être surpris et choqué surtout pour des raisons de politique intérieure. Il faut dire au peuple de gauche qu’on est indigné, au peuple de droite +la nation est en danger+…". In fine, les protestations devraient rester diplomatiques. "Faire savoir à nos amis américains qu’on n’est pas du tout content, c’est la moindre des choses, c’est de bon aloi… On va rappeler aux Américains un certain nombre de lignes rouges"...


  • Nouveau
  • 24/06/2015 21:25
  • Par

Il y a quand même un paradoxe : on s'indigne des écoutes mais on se régale à découvrir ce qui a été écouté !

  • Nouveau
  • 24/06/2015 21:35
  • Par

Bon, Julien ASSANGE, vous avez vu, seuls les politiciens font semblant d'être offusqués, pendant que le peuple est nettement au dessus de la mêlée en rigolant devant cette mascarade, car bien-sûr que nos dirigeants savaient déjà !

Au fait, je vous ai raté ce soir sur la Une, j'y vais jamais c'est vrai. Il paraît que vous avez encore dans votre musette de nouvelles révélations. Vous pensez que cette fois vous viserez en plein dans le mille ? Surpris

Ah, tant que j'y suis, vous avez des révélations sur les mallettes de Kadhafi ? Sur Karachi ? Sur Tapie et nos 400 millions d'euros piochés dans notre Trésor Public ? Et tant d'autres choses encore qu'il nous intéresserait de savoir, de connaître ! Je vous renvoie à MEDIAPART pour cela.

Merci à vous. Vous nous faites du bien, à nous et à notre démocratie malade.

 

 

Il y a plusieurs paradoxes dans cette affaire:

1- au moment où doit se voter la loi sur le renseignement, au moment où l'offre de rachat de Numéricable SFR échoue pour le moment, au moment où les nouveaux chiffres du chomage tombent, au moment où la question du traitement de la situation grecque est vraiment posée....ce coup médiatique de révélations fait la une, et notamment par un journal Libération, avec Mediapart bien sur, sachant que Libération est justement devenu la propriété du patron de Numéricable SFR.....lequel voulait justement faire main basse sur tout un réseau de téléphonie.....

2- vu l'implantation sur le toit de l'ambassade des USA en France, d'une couverture bâchée avec des dessins de fenêtre, et dont on peut aussi penser, vu l'emplacement dans Paris, qu'il a fallu quelques autorisations d'urbanisme pour qu'il soit réalisé, et dont on peut difficilement imaginer que personne ne se soit demandé à quoi cela servait et ce que cela masquait, la "découverte" médiatique de cette structure et la "surprise" qu'elle suscite est pour le moins étonnante. Essayez donc d'installer sur le toit d'un bâtiment une structure bachée permanente, en dessinant des fenêtres dessus, à deux pas de la Concorde et de l'Elysée....

3- tous les systèmes, antennes, et autres équipements sont donc arrivés par la grande valise diplomatique en toute discrétion, et les entreprises qui sont intervenues, sont toutes américaines (?), donc personne n'a rien su de ces installations....

4- tous les moyens sophistiqués qui permettent de repérer des objets au travers de structures en dur, n'ont donc rien pu voir au travers d'une structure bâchée...

5- au moment du rapprochement entre Cuba et les Etats Unis, et qui pourrait donc ouvrir l'énorme marché de ce pays au rhum Havana Club, un des plus vendu dans le monde, et dont la société Pernod Ricard est propriétaire avec les cubains, la révélation d'un lobbying de l'état français auprès des Etats Unis est aussi surprenante. Qui a donc intérêt à cette révélation et donc à son choix parmi certainement bien d'autres....

Et il y a bien d'autres paradoxes sur les faits et sur leur actualité....qui donc interrogent

Vous le dites très bien ce que des millions de français pensent de la chose.

Aujourd'hui, c'est fini, on en parle plus dans les médias. Donc, d'ici que ça soit un coup monté à la Sarkozy quand celui-ci voulait orienter le regard de l'opinion publique, il n'y a pas loin.

Hier, certains média ont montré en boucle l'objet du litige, ce dernier étage de l'ambassade américaine, une peinture en trompe l'oeil pour faire diversion. A croire que les USA nous prennent de haut, c'est le cas de le dire, et nous méprisent pour oser pareille chose sur notre territoire.

Il y a fort à parier que des petits malins vont envoyer leurs drônes leur toit. Si seulement ils pouvaient faire du brouillage, ça serait hyper-comique ! Après tout, comme une telle installation, à deux pas de l'Elysée en plus, dépasse l'entendement et les lois de l'accueil sur notre sol, est-ce que notre Justice pourrait leur en tenir rigueur à ces "drôneurs" ?  Non, ils ne tombent pas sous la loi américaine ?

  • Nouveau
  • 24/06/2015 23:38
  • Par

byzarre tout ca

Que pense-t-on véritablement lorsque l'on sait que le principe du panoptique est effectif en permanence ? 

Ce principe se concrétise dans tous les composantes de notre société et peut-être des sociétés dîtes civilisées, démocratiques et respectueuses de la diversité de penser : école, entreprise, prison, ville... 

Principe qui produit des effets dans l'urbanisme mais surtout ontologique avec la création d'une véritable police de l'esprit.

Avec la technologie, la pensée peut disparaître. La nanotechnologie permettra-t-elle, un jour, la surveillance et le contrôle de l'acte de penser à sa source c'est-à-dire  envers les hommes ? 

Evidement la première étape c'est la novlangue... une armée de communiquant qui nous disent comment parler du travail, de la consommation, de la politique.

Un Google qui "prédit" ce que vous allez taper dans le moteur de recherche... comme ça vous ne pouvez plus vous "tromper"...

Pas besoin de nanotechnologie, un peu de psychologie (neuromarketing), un peu de panoptique (si vous allez sur certains sites vous êtes peut être surveillé!), beaucoup de télévision (cf les Nouveaux Chiens de Gardes), des journaux et des radios qui appartiennent au CAC40...

Si vous ne vous convertissez pas au système, le système vous fera disparaitre (de Google, des journaux, des radios)... Resistance is futile.

Espérons que ces quelques 'pseudo' révélations ne constituent qu'une entrée en matière !

A n'en pas douter, les manipulations de toutes sortes à l'occasion de l'élection de 2012 n'ont pas du rester hors du 'suivi' de la NSA !

Pourra-t-on enfin connaître l'implication des services US et français dans les affaires DSK (autant celle de NY que celle de lille) qui avec le recul du temps laissent ouvertes bien des interrogations ?

Quant aux casseroles Sarkozy, à n'en pas douter, si les services français ont -à l'occasion d'une autre affaire- débusqué M. Bismuth , la NSA aurait pu quant à elle réunir beaucoup plus d'informations 'sensibles'. Dito pour tout ce qui concerne les fraudes au financement de son parti etc ... la liste est longue !

En vérité, je ne suis pas animé d'un esprit de vengeance, mais je me demande si par le moyen d'informations non filtrées, la classe politique tout entière ne pourrait pas se trouver nettoyée d'une partie de sa sanie qui la décrédibilise totalement.

La confiance dans les hommes politiques pourrait y trouver comme une forme de renaissance, car le paradoxe que chacun connaît, est qu'aujourd'hui le FN apparaît comme le seul parti 'propre' susceptible de gouverner !

Ce n'est pas là le moindre des paradoxes.

" la NSA aurait pu quant à elle réunir beaucoup plus d'informations 'sensibles'. Dito pour tout ce qui concerne les fraudes au financement de son parti etc ... la liste est longue ! "

 C'est une évidence ! 

Étrangement, cela n'est évoqué par aucun journaliste !!!
Sujet sensible trop sensible ! Et il faut savoir rester po-li-ti-que-ment correct... 

Franchement, on s'en fout totalement que Hollande discute avec des opposants allemands !!

Remercions Médiapart qui filtre et trie les infos pour nous !

Non, le FN apparaît exactement comme les autres partis, avec des casseroles, des mises à l'écart d'office, et pire encore un trust familial. Déjà SARKO avait tenté le coup avec son fils mais on l'avait stoppé net dans son entreprise, alors, pensez avec le FN.

Je lui reconnais qu'une chose, le FN est la voiture balai de la Droite et du PS, ceux qui ont largué délibérément "la France d'en bas" malgré sa haute plus value qui n'atteint tout de même pas celle des jeux financiaro-financières exemptés de toutes résistances, syndicales, sociales et même fiscales.

Il est regrettable que Mediapart adopte les méthodes de la presse de caniveau dans le titre de l'article. Il n'y a pas plus de révélations que de dents à une poule.

Je le redis : je suis estomaqué des réactions... on n’a pas eu notre scoop Voici! On n’a pas eu du people...

Vous écrivez un article sur un SYSTEME et les gens répondent des NOMS! C'est fou comme la peopleisation de la politique est ancrée dans les esprits... au point que quand on nous dit "tout ce que vous faites sur Internet et sur vos téléphones est suivi... et nous préparons les algorithmes pour prédire vos actions (pour...)" personne n'est choqué.

Le panoptique est intériorisé... "oui je sais que je suis surveillé, ne vous inquiété pas je ne me rebellerai pas"... "donnez-nous du people!" "Du pain, Des jeux..." "Béééé Béééé!"

Ike nous avait prévenus... nous y sommes :

https://www.youtube.com/watch?v=IUsXFf2v4j4

Il conclut par "sécurité et liberté", exactement comme le pouvoir actuel.

"donnez-nous du people!" 

Qui veut du people ???
 
Voici un article qui confime un secret de polichinelle.
Que nous apprend-il ?  Que des politiciens ont été écoutés.
Ah la belle affaire !! 

Et sur quoi portent les fameuses révélations ? Sur des points mettant en grave péril les politiciens écoutés : le capitaine de pédalo voulait discutailler avec tartempion, et naboléon se voit en sauveur du monde...

Quels scoops !!!!

Les antennes et autres satellites sont vraiment très intelligents et performants : ils filtrent les conversations, et tout ce qui concerne les petites et grosses magouilles est ignoré !! 

Aujourd'hui on nous parle de la NSA, demain ce sera les Russes ou les Chinois ? Et alors ? Qui sont les imbéciles qui croient que ces politiciens  avides de pouvoir ne vont pas s'espionner mutuellement, alors qu'ils possèdent les moyens techniques permettant de le faire ?

On vend même à des Chinois un des plus importants aéroports de France, situé au cœur de l'industrie aérospatiale française  !!! Cherchez l'erreur. 

Des cons et des salauds soutiennent les élus qui veulent espionner les citoyens sans restrictions et qui votent des lois liberticides sous le prétexte fallacieux et idiot qu'on ne risque rien si l'on a rien à se repprocher . Les mêmes cons et salauds applaudissent des mains et des pieds, et réélisent même des politiciens  qui ont été condamnés dans l'exercice de leurs fonctions d'élus.

Les gens dont vous parlez sont certainement conscients de ce qui se passe, et c'est pour cela qu'ils qu'ils souhaitent que des écoutes autrement plus "embarassantes" (au niveau judiciaire) puissent être révélés. 

Car personne n'est dupe : les enregistrements des conversations prouvant des magouilles graves ne seront jamais révélés. 

Comme disait l'autre : qui a l'info, a le pouvoir.




 

 

C'est peut être juste moi mais il me semble qu'une révélation de ce genre, il y a 10 ans, aurait scandalisé tout le monde et on en parlerait encore aujourd'hui (au lieu de taxi)... mais apparemment non. Le panoptique est accepté... intériorisé. C'est comme l'ambassadeur qui dit "on se doute qu'on est écouté alors on adapte son comportement" (cf dans l'article sur les premières réactions)... nos politiques se savent écoutés, sous contrôle... et agissent comme "il faut". Donc j'imagine que plutôt que "qui a l'info, a le pouvoir" vous vouliez dire: "Qui contrôle le passé, contrôle le futur ; qui contrôle le présent, contrôle le passé".

Vous confondez tout, et votre champ de vision semble très étroit avec votre panoptique (ce qui est un comble ! )

Ne confondez pas les citoyens normaux  avec les cons et les salauds grâce à qui les politiciens peuvent se permettre toutes les saloperies qu'ils veulent.

 Ça étonne qui aujourd'hui, que des personnes  déclarent ouvertement soutenir l'extrême-droite, alors qu'auparavant ils avaient honte de le dire ?
Ça étonne qui aujourd'hui,  que des électeurs veulent le retour de sarko, et lui refilent même leur fric parce qu'il a triché sur ses comptes de campagne électorale ?
Ça étonne  qui aujourd'hui, qu'il y a encore des imbéciles pour croire que hollande, valls et macron sont "socialistes" ???

Le problème est que la majorité des citoyens "normaux" subit les choix des militants des partis politiques, ces encartés (qui sont en majorité des cons et des salauds ) qui représentent moins de 1,5 % des électeurs inscrits. Ce sont ces militants qui nous imposent cette société en délabrement en mettant au pouvoir des politiciens pourris qu'ils soutiennent comme des adeptes des sectes soutiennent leurs gourous.

Quand je dis "qui a l'info, a le pouvoir" , ça veut bien dire ce que ça veut dire.

Il vous faudrait revoir les plans de votre panoptique ou alors enlever les œillères qui rétrécissent votre champ de vision. 
Car la réalité est toute simple :
S'il n'y avait pas autant de cons et de salauds pour soutenir les politiciens pourris de tous bords, on n'en serait pas là aujourd'hui. 

Je suis d'accord sur l'oublie permanant des aléas du passé que vous signalez si bien... comme quoi les discours du présent nous font "oublier" le passé. Je pense que nous sommes d'accord sur ce point.

Je crois comprendre par vos arguments que vous feriez la même critique des syndicats...

Cependant, foncièrement, le militantisme et le syndicalisme sont des forces d'action tout à fait respectable... voir même indispensable à une démocratie qui se porte bien.

Le souci est donc l'instrumentalisation de ces forces dans un système pyramidal... c'est là où je pense que nous avons des points d'accord mais que nous n'utilisons pas le même vocabulaire. Le journalisme seul ne suffit pas à expliquer ce qui se passe, les militants ne sont pas tous des salauds... ce ne sont pas que les gens qui sont à mettre en cause mais le système.

Les hommes politiques sont toujours les même et rien ne change, c'est intériorisé. La rébellion n'a que très peu de place dans notre société (et pas seulement chez les militants). On peut être écologiste, se battre et se faire tuer pour ses idées, et tout le monde vous accusera d'ecoterroriste et crachera sur vous pendant des jours (les journalistes... mais la société entière aussi).

PS: sur la critique du panoptique. Le panoptique consiste à se savoir surveillé en permanence sans savoir quand ce contrôle à effectivement lieu. Dans ces conditions, un changement d’attitude est nécessaire pour éviter tout problème. Si vous trouvez que la loi actuelle n’entre pas de plein pieds dans ce cadre, j’attends vos arguments.

PSS : sur la critique des médias et nos points d’accord, j’offre quelques clés de lecture pour nos amis contributeurs qui n’en auraient pas : www.acrimed.org ; Le Monde Diplo ; Les Nouveaux Chiens de Gardes de Serge Halimi (le film est très divertissent… peut être trop) ; Les films de Pierre Carles (Pas Vu Pas Pris, Holland DSK etc…)

Ces films s’intéressent au système par les acteurs qui le mettent en place (surtout Les Nouveaux Chiens de Gardes) mais il est intéressant de voir que Pierre Carles après s’être intéressé aux acteurs a compris (Fin de Concession) les limites de cette démarche et fait maintenant des films sur la critique du système (Volem rien foutre el pais)…

Voilà quelques films et sites web qui devraient plaire à ceux qui veulent prolonger le débat (car il ne faut pas tout prendre au premier degré… ce ne sont que des clés de lecture divergentes).

j'ai écrit :
"ces encartés (qui sont en majorité des cons et des salauds )" 

je précise :
 . les cons, qui ne comprennent rien
 . les salauds, qui en retirent des avantages 

" j’attends vos arguments"
Je vous le répète : vous avez une vision étriquée du problème et n'en percevez pas l'origine.

La question est  : pourquoi et comment certaines choses peuvent-elle se mettre en place ?

Les lois scélérates peuvent exister car les élus qui les votent sont soutenus par des individus qui représentent moins de 1,5 % des électeurs incrits.
Ces élus "représentants du peuple" sont avant tout des politiciens choisis et soutenus par les adhérents de leurs partis ( soit moins de 1,5 % des électeurs inscrits) qui les imposent aux citoyens comme candidats.
 
Les citoyens n'ont alors plus que le choix entre la peste et le choléra. Faut-il rappeler que le vote blanc n'est pas reconnu ?

Ne répondez pas : "créez votre parti !" , car l'image des partis politiques est tellement ternie (à juste titre) , qu'un nouveau parti n'aurait aucune chance de recevoir la confiance des citoyens , d'autant que les règles du jeu sont établies par ceux qui occupent le terrain depuis des lustres.
 
Le système électoral n'est pas la Démocratie.

Il faut savoir appeler un chat, un chat.
 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

La traduction des notes en français a été réalisée par Mediapart.