Moussa, rescapé en Méditerranée mais naufragé du système d’asile européen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tarbes (Hautes-Pyrénées), de notre envoyée spéciale.-  Moussa est bien incapable de donner le nom du « grand bateau » qui l’a sauvé en Méditerranée. La couleur ? Aucune idée. La taille ? Pas plus. « Avec le choc », sa mémoire a effacé les détails. Ce qui lui reste d’images tient en une phrase : « Au lever du soleil, on a d’abord vu le grand bateau. Puis en avançant, d’autres petits bateaux gonflables comme le nôtre, renversés. Et autour, des corps noirs qui flottaient. »