Les juges percent les secrets de la fuite du bras droit de Kadhafi

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une exfiltration à l’ancienne, qui porte la marque des affaires d’État. Un rendez-vous improbable entre le patron d’un service de renseignement, un intermédiaire sorti de la banlieue nord de Paris et l’ancien bras droit d’un dictateur, au pied de la tour Eiffel. Comme dans un roman de John Le Carré, l’espion fait les cents pas, à l’écart. L’intermédiaire fait la navette entre l’agent et l’homme en fuite, dans les jardins du Champ-de-Mars. Des inconnus suivent à distance les pourparlers du trio.