Royaume-Uni: «Les conservateurs sont dans la nasse»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres, de notre correspondante.– Boris Johnson a été désigné mardi à la tête du Parti conservateur, devançant largement son adversaire Jeremy Hunt, et remplaçant ainsi la première ministre Theresa May, démissionnaire.