Migrants: une milice empêcherait les départs de Libye

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis quelques semaines, le nombre de migrants arrivant en Italie au départ de la Libye chute de manière drastique. Cette situation est surprenante, puisque l’été constitue traditionnellement le pic des passages, les trafiquants profitant de l’amélioration des conditions météorologiques pour lancer à la chaîne les embarcations surchargées en mer. La baisse est-elle temporaire ou marque-t-elle le début d’une nouvelle tendance ? Quelles en sont les raisons ? Faut-il voir dans la reprise des arrivées en Espagne une conséquence de ce déclin ? Les hypothèses ne manquent pas, mais le phénomène, encore récent, reste difficile à documenter.